Les touristes du monde entier viennent chercher des ondes positives du côté des nombreuses chutes d’eau du parc national de Yosemite. Mais attention : présentez-vous au milieu ou à la fin de l’été et vos envies de chutes d’eau seront peut-être tous asséchés ! Les amateurs de chutes d’eau devraient planifier leur visite au Yosemite pour avril, mai ou juin, les mois pendant lesquels 80% de la fonte des neiges du haut pays se produit, produisant de puissantes cascades d’eau. Commencez par les chutes d’eau de la vallée de Yosemite, qui sont facilement visibles en marchant, en conduisant votre voiture, en prenant la navette gratuite de la vallée de Yosemite ou à vélo. Voici les 4 meilleures chutes d’eau de la région !

#1 Les Chutes Yosemite

Les chutes Lower Yosemite sont facilement accessibles, mais les amateurs de cascades ne peuvent pas quitter Yosemite sans une excursion d’aventure au sommet des chutes Upper Yosemite. Commencez la randonnée au point de départ du sentier derrière le camp 4, et après environ 5 km et 825 mètres de dénivelé. Vous vous retrouverez devant une vue dégagée. Yosemite est la plus haute chute d’eau en Amérique du Nord, avec une hauteur record de 740 mètres.

#2 La chute de Bridalveil

La chute Bridalveil et ses quelque 189 mètres de cascade est tout simplement incontournable. Ne manquez pas aussi les chutes moins connues à proximité. Surplombant la chute Bridalveil, la chute Tibbon est également intéressante, puisqu’elle se déverse sur la rive nord de la vallée. Cherchez aussi la chute Sentinel sur le mur sud du canyon, à peu près en face des chutes Yosemite, juste à l’ouest de Sentinel Rock.

#3 Les chutes de Vernal et de Nevada

Empruntez le sentier panoramique de Glacier Point jusqu’à la vallée de Yosemite. Il s’agit d’un aller simple de 14 km environ. Vous devrez prendre l’autobus au Yosemite Valley Lodge le matin pour vous conduire au départ du sentier. À seulement 3 km en aval de Glacier Point, vous arriverez à la chute Illilouette à environ 120 mètres de hauteur. Continuez et une heure ou deux plus tard, vous arriverez au bord de la chute du Nevada, puis enfin à la chute Vernal. C’est une expérience étourdissante que de se tenir debout devant la rampe d’escalier qui surplombe ces deux chutes et de contempler le puissant plongeon d’eau vive qui s’y trouve !

#4 La chute Tuolumne

Pour les amateurs de cascades qui n’ont pas la chance de séjourner dans la région pendant la saison des chutes d’eau, il y a encore de l’espoir. En juillet et en août, les visiteurs du parc peuvent profiter d’une randonnée pédestre le long de la rivière Tuolumne qui longe quatre chutes : Tuolumne, Californie, LeConte et Waterwheel. Le départ du sentier se trouve sur la route Tioga Pass près de Lembert Dome et de Soda Springs, et le sentier n’est habituellement pas accessible avant juillet de chaque année en raison de la neige et des conditions humides. Cette randonnée épique est un aller-retour de 25 km, mais avec seulement 600 m de dénivelé. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas à parcourir toute la distance à pied pour profiter de certaines chutes. La première, la chute de Tuolumne, n’est qu’à 7,2 km du point de départ du sentier.